CITATION DU JOUR :   Pluie de février, emplit les greniers   
MENU
Radar de pluie
   
 
Satellite

Phase de lune

La Lune

Actu météo

Pub

Petit message personnel :
Mon ami démarre son entreprise, et je tenais à lui faire un peu de pub.
N'hésitez pas à visiter son site :

16h27fr.png

Calendrier
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
xfA3B
Recopier le code :

Visites

 58853 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Carte de vigilance

     0Vert.png

Le département du Tarn, situé entre le bassin aquitain et Massif central, présente l'aspect d'un amphithéâtre de plateaux et de collines, bordés à l'est de plateaux de faible altitude et au sud-est de chaînons montagneux (monts de Lacaune, Sidobre, massif d’Anglès, Montagne Noire) allant jusqu'à atteindre 1267m d'altitude au sud de Lacaune.

  

Ce relief, qui a souvent obligé les rivières à se frayer un passage en creusant de profondes gorges, se mue plus en aval en une zone de collines qui assure la transition avec la plaine aquitaine. 

  

Le Tarn et ses affluents l'Agout et le Dadou, traversent tout le département par trois larges vallées.

  

La géographie confère au département une certaine originalité climatique : le Tarn est ouvert vers l'ouest mais barré au sud par  la Montagne Noire, à l'est par les Monts de Lacaune et d'Alban et au nord par un plateau de basse altitude : le Ségala.

  

Ainsi le Tarn s'inscrit dans la partie orientale du climat océanique. Cependant la proximité du relief d'une part et de la Méditerranée, d'autre part, lui apporte deux variantes.

  

  

Tarn.png

  

  
Le climat du Tarn se caractérise par :

• Une influence océanique dominante, marquée par de pluies d'hiver et de printemps, par la dominance de vents d'ouest, sur le nord du département en particulier, et par des températures relativement douces. A Albi, en moyenne, il pleut 760 millimètres d'eau et il fait 13°C sur une année.

• Une influence montagnarde, ressentie surtout dans l'est du département. Elle se caractérise par l'augmentation sensible des quantités de pluie sur les contreforts du Massif Central, par la baisse des températures moyennes et par une insolation réduite. A Lacaune, en moyenne, il tombe 1410 millimètres de pluie.

• Une influence méditerranéenne qui explique la sécheresse et les fortes températures estivales, qui font du Tarn un des endroits les plus chauds de France les mois d'été.

  

Mais en hiver, les pluies " cévenoles " arrosent abondamment les versants sud du relief tarnais et provoquent les crues redoutables du Tarn et de l'Agout. On a relevé jusqu'à 355 millimètres d'eau en 24 heures à Rouairoux, dans la vallée de Thoré.

  

La spécialité du Tarn : le vent d'Autan:

Le vent d’Autan est un phénomène météorologique particulier au Midi toulousain et surtout au sud tarnais. C'est un vent chaud et sec qui arrive du sud-est, et qui se manifeste par rafales.

En moyenne, l'Autan souffle à plus de 60 km/h, 50 jours par an à Castres et dans le Sidobre et jusqu'à 90 jours sur le causse de Labruguière.

Dès lors qu'il souffle à au moins à 60 km/h, sa durée moyenne est de 1 ou 2 jours. Le vent d’Autan se manifeste d'Octobre à Janvier avec une présence marquée au mois de Mai.